Vous cherchez quelque chose ?
C'est ici...

-------------------------------------------------

Pour apprendre comment
vivre et vieillir en bonne santé

A qui se fier ?
Comment départager le vrai du faux ?

Que savoir pour être en bonne santé ?

C'est simple ! Suivez la formation 
et trouvez des réponses simples à ces questions grâce à des tas d'astuces et des dizaines de recettes.

Regardez sa présentation ci-dessous ou commencez dès maintenant en réglant la somme unique de 39,00 $ (+/- 28,00 ).

Paiement sécurisé par PayPal

 

Pour vous souhaiter la bienvenue sur ce site, je vous offre cet e-book en cadeau.  Pour le recevoir, remplissez tout simplement le formulaire ci-dessous :

* champs obligatoires


Visitez mon blog
et découvrez mes dernières recettes maison !

Bernadette GILBERT,
votre coach alimentation gourmande
et cuisine santé

                                                          

Pour les mesures, notez que...

...dans chaque recette, la mesure des quantités est métrique (litres, grammes)
et, entre parenthèses, impériale
(T pour tasse, CT pour cuiller à table, c à t pour cuiller à thé).

______________________

Rendez-vous sur ma chaîne YOUTUBE !

_______________________
Menus et Recettes
Choisissez la version papier ou la forme électronique en cliquant sur le livre !
Jour après jour, découvrez des menus santé, équilibrés, variés et colorés et plus de 75 recettes.

--------------

 L'aventure du Kéfir de fruit

Grains de kéfirGrains de kéfir

Pour seulement 12 $*, offrez-vous une dose de démarrage ainsi que le mode d'emploi détaillé du kéfir de fruit et découvrez cette savoureuse boisson, petit trésor de bienfaits.

N'oubliez pas d'indiquer vos coordonnées postales lors de votre paiement !

Le prix comprend les taxes et  l'envoi.
_______________

--------------------------------
Si vous hésitez à passer à l'action, vivez des blocages ou avez juste des questions à poser vous concernant, interrogez Sylviane JUNG et son TAROT INTUITIF.

Le p’tit Journal de la Cuisine vivante

n°3 : les composants alimentaires*

 *Les composantes alimentaires, ce sont ces éléments de notre nourriture qui régissent notre équilibre, notre santé et comblent tous les besoins de notre organisme.  Ce sont les protéines, les glucides, les lipides, les enzymes, les vitamines, les minéraux et les bactéries.

logo du petit journal cuisine vivante

Dans cette première édition du P’tit Journal sur balado (en podcast), 
je vous propose une chronique sur le principe, les énormes bienfaits de la Cuisine vivante 
et sur les raisons et les moyens de l’intégrer peu à peu dans notre alimentation quotidienne, 
en doses salutaires, plaisantes et adaptées à chacun.

Vous pouvez écouter le balado (podcast) de ce premier chapitre tout en poursuivant votre navigation. Cliquez directement sur le bouton illustré « balado » ci-dessous ou cliquer avec le clic droit de votre souris et choisir l’option « enregistrer le lien sous » pour le télécharger et l’écouter plus tard.

la-voix-de-son-matre---balado1

Voici l’article sous forme de texte illustré :

Nous avons vu, dans les balados précédents, qu’il était essentiel de surveiller notre équilibre acido-basique, de mettre de la variété dans nos repas pour que ceux-ci nous apportent tout ce dont nous avons besoin.  Ce que nous allons aborder aujourd’hui, c’est une notion peu connue 

de la cuisine traditionnelle, à savoir la manipulation des aliments dans un objectif un peu différent de la recherche du goût…

Art de la cuisine japonaise 2Art de la cuisine japonaise 2Art de la cuisine japonaise 1Art de la cuisine japonaise 1

Art de la cuisine japonaise 4Art de la cuisine japonaise 4Art de la cuisine japonaise 3Art de la cuisine japonaise 3

Art de la cuisine japonaise 5Art de la cuisine japonaise 5

Je pense personnellement que la cuisine est un art.  Il ne faut pas être artiste pour cuisiner, mais à chaque fois que quelqu'un cuisine, il le devient...

Enfant et pâtisserieEnfant et pâtisserieEn effet, il me semble que lorsque je prépare un plat, je m’exprime, je fais passer des messages autant que de l’énergie, des émotions et que, partant, je nourris les corps, mais aussi les âmes.  Quand je cuisine, je n’utilise pas que mes papilles pour prendre mes décisions, orchestrer mon monde des aliments et décider de ce qui garnira nos assiettes.  Mes 5 sens sont présents, actifs, interactifs et s’échangent continuellement des informations.  Le riz blanc fait triste mine dans les assiettes ? Je le décore d’un ciselé de fines herbes ! L’odeur de mon plat a une dominante de chou, je le parfume au cumin.  Le bruit de la cuiller qui récure un plat particulièrement apprécié me réchauffe le cœur.  Le sucre du gâteau qui colle aux mains ou le jus du fruit cuit qui coule sur mes doigts créent entre ce gâteau et moi un lien instantané.   Les saveurs de mes plats font le reste…  Tous nos sens sont en éveil lorsque nous cuisinons ce qui fait de cet art une expérience unique, d’une richesse incroyable. 

La joie et le plaisir d’un enfant qui se régale
sont les meilleures reconnaissances de notre art culinaire.

  

Zoom sur les aliments crus

poire - fotoARIONpoire - fotoARION

AspergesAspergestomatestomateswakame (algues)wakame (algues)pimentpiment

 

 

 

 

 

Les saveurs – Celles-ci sont au nombre de 5 : le doux, l’amer, l’acide, le salé et le piquant.  C’est la combinaison de ces saveurs qui donne son caractère unique aux plats que nous préparons.  Attisées par la mastication, les saveurs se manifestent par des composés chimiques qui arrivent dans les fosses nasales où elles offrent quantité d’informations qui permettent de bien assimiler les aliments.   Avaler « tout rond » est donc bien la pire chose à faire lorsqu’on se nourrit : non seulement, on se prive des saveurs, mais on prive notre cerveau des moyens raffinés qu’il possède pour programmer une bonne digestion.  Selon la médecine chinoise, chaque saveur est reliée à ses organes et un plat qui ne comprendrait pas l’une d’elle, provoquerait donc des carences.

 

banane - justusbluemerbanane - justusbluemer

poire - leila maltipoire - leila maltidatesdatespomme - faberzeuspomme - faberzeushuître - Haute Bretagnehuître - Haute Bretagne

 

 

 

 

 

Les textures – Mousseuses, granuleuses, collantes, croquantes, gluantes…  les textures sont infinies et presque propres à chaque aliment.  Dans la cuisine vivante, étant donné que les aliments restent crus, on découvre des textures insoupçonnées et très variées.  C’est un peu comme la différence entre un pomme crue et une pomme cuite : la sensation, sous la dent, est radicalement différente.  Une pâte à tarte réalisée à base de farine et cuite au four sera très différente en bouche d’une pâte réalisée selon le concept de la cuisine vivante : à base de fruits secs et crue !

 

graines de soja-soyagraines de soja-soyacourge poivréecourge poivréeromarinromarin

brocolibrocoli

gingembregingembretomate jaunetomate jaune

 

 

 

 

 

Les formes – Nos pupilles sont en alerte bien avant nos papilles quand on s’apprête à manger.  Chacun connaît la réaction de la plupart des enfants devant une nouveauté aux allures différentes…  La nature nous fournit des formes originales, régulières, variées, étonnantes et si nous ne pouvons souvent pas les imiter ou les reproduire en cuisine, nous pouvons avoir recours à notrecréativité et à notre sens artistique pour en inventer de nouvelles dans le but de rendre nos plats appétissants et digestes !  Ainsi, un légume coupé finement sera plus facile à mastiquer et donc à assimiler.  Les outils de coupe en tous genres deviennent des pinceaux pour les futures toiles que vous réalisez.

 

citroncitron

poivron rouge - jejemelomanpoivron rouge - jejemeloman

citrouillecitrouillebleuets 2bleuets 2limelime

 

 

 

 

 

Les couleurs – Aucune teinture ne peut rivaliser avec les couleurs que nous offre la nature.  Quand les aliments sont consommés crus, ils nous offrent des palettes vives, variées à l’infini et en jouer permet d’attiser l’appétit et d’égayer un repas à peu de frais…

 

L’importance des méthodes de préparation

La cuisine à laquelle nous sommes habitués regorge de recettes où l’on fait bouillir, griller, rôtir, gratiner, ébouillanter, cuire, frire, saisir, sauter, caraméliser et j’en oublie certainement !  On ajoute des épaississants, exhausteurs de goûts, émulsifiants, conservateurs et colorants.  Alors, bien qu’elle le prétende, la nourriture produite par l’industrie agro-alimentaire n’a rien de nourrissant ni même de naturel.  Et c’est une cause majeure des maladies auto-immunes et inflammatoires où l’organisme se défend contre ce qu’il perçoit comme des corps étrangers !

C’est là qu’est la caractéristique majeure de la cuisine vivante.  Son but est non seulement de conserver la valeur nutritive des aliments, mais, en plus, de la multiplier et de la rendre plus bio disponible pour nos cellules : trempage, germination, fermentation et déshydratation sont alors les outils auxquels recourt la cuisine vivante pour préparer une nourriture à haute valeur nutritionnelle et… vivante !

 

Voyons ces différentes méthodes

amandes trempageamandes trempageLe trempage – Quel est son intérêt ? Les graines, qui sont des semences de plantes, et les noix, qui sont des semences d’arbres, contiennent des inhibiteurs d’enzymes (pour rappel, les enzymes permettent la transformation des aliments, mais bien avant cela elles permettent la conservation naturelle et évitent la formation d’une nouvelle plante).  Le trempage libère les semences de ces préservatifs et les rend fécondes.  Certaines graines et noix ont d’autres stratégies pour survivre et n’ont donc pas besoin de passer par le trempage.  Ce sont les pignons de pin, les noix du Brésil, les noisettes, les noix de macadamia et le chanvre.

germinationgerminationLa germination – Le processus consiste à activer une graine pour qu’elle devienne une plante.  Une fois l’agent inhibiteur désactivé, la graine produit un germe, littéralement gorgé de force et d’énergie vitale, de vitamines, de minéraux et d’enzymes actifs.  La germination est un moyen très sûr d’avoir des mini-jardins chez soi et de consommer les aliments les plus riches et les plus nutritifs qu’on puisse trouver.  Ils sont essentiels dans la cuisine vivante et très faciles à réaliser.  

pâte de misopâte de misoLa fermentation – Technique propre à la cuisine vivante, la fermentation transforme les aliments grâce aux levures ou aux bactéries.   Nous connaissons tous les yogourts, kéfir, fromages, miso et les pâtes de boulangerie.  Le principe est le même et il est très ancien.  Lors de la fermentation, l’aliment produit des acides qui agissent comme agents de conservation naturels.  Gavées de vitamines et d’enzymes, les fermentations équilibrent notre flore intestinale et jouent un rôle de protection majeur de notre système immunitaire.

ananas déshydratéananas déshydratéLa déshydratation – Elle est de pratique ancestrale et très simple… si on dispose de beaucoup de soleil !  C’est ce que faisaient les Esséniens, du temps de Jésus, en faisant cuire leur pain de graines germées au soleil.  Dans le monde moderne et contemporain, on a recours à des fours à déshydratation qui permettent de garder aux aliments tous leurs principes nutritifs et de se conserver très longtemps.  En ne dépassant pas 40°C – 105°F, les enzymes alimentaires restent intactes et les vitamines aussi.  Un autre grand avantage de cette technique, c’est qu’elle évite les glycotoxines, ces toxines qui se logent dans les articulations et détruisent les intestins, que produisent les cuissons à haute température.  Grâce à la déshydratation, on peut préparer pain, crêpes, chips, granolas savoureux et de cuisine santé !

Voilà ! C’est aussi simple que ça.  Je vous invite à vous tester une semaine pendant laquelle vous préparez et consommez un maximum de plats crus et observez votre état général.  Energie, teint, digestion, sommeil : tout votre organisme s’en ressent aussitôt.  J’en veux pour preuve l’été où l’on consomme plein de salades, fruits et légumes et où on se sent si dynamique, si heureux.  La saison n’est pas la seule cause de ce regain de vigueur.  Notre alimentation hivernale est souvent lourde et riche, morte ! Essayez cette nourriture vivante : c’est un trésor de saveurs insoupçonnées, oubliées et souvent raffinées, si naturelle.

Logo du P'tit Journal de la Cuisine vivante

Dans les prochains n° de ce « P’tit Journal de la Cuisine vivante », vous apprendrez :

5. La dimension spirituelle : nous aborderons le délicat, mais néanmoins passionnant sujet de la dimension spirituelle…  Notre rapport à la nourriture a perdu de sa valeur et nous verrons comment lui en redonner, comment traiter l’aliment et le laisser nous connecter à la vie

6. Les superaliments et leur introduction dans notre quotidien 

Si vous avez des questions, des commentaires, des informations, 
merci de les soumettre sous cet article et d’en enrichir ainsi le contenu.

Politique d'utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies pour stocker des informations sur votre ordinateur.

Acceptez-vous l'utilisation des cookies ?