Pesto amandes et coriandre

Cette recette, outre qu’elle offre un pesto savoureux, permet de désintoxiquer notre organisme des métaux lourds qui s’y sont accumulés et causent des dommages.  Le procédé qu’elle utilise, c’est la chélation (prononcez « kélassion »).

La chélation, qu’est-ce que c’est ?

Bien connue du milieu médical, cette pratique permet de guérir du saturnisme, par exemple, cette intoxication au plomb dont souffrent les personnes qui y sont particulièrement exposées.

En médecine douce, on préconise sa pratique pour « drainer » notre organisme de tous les métaux lourds toxiques que nous ingurgitons à notre insu, que ce soit par la nourriture, les plombages dentaires, les vaccins et autres interventions médicales nécessaires ou superflues subies au cours de notre existence.

Cette chélation serait utile contre l’artériosclérose (vieillissement des artères), les maladies de Parkinson ou d’Alzheimer, les maladies dégénératives et auto-immunes, les allergies et la calvitie.

Voici une recette toute simple, d’un chélateur (agent de chélation) naturel et savoureux qui aura l’effet de se lier aux métaux ionisés (chargés électriquement) du corps, comme le mercure, le plomb, le cuivre, l’aluminium, etc., pour créer un complexe stable, inactif, qui est soluble et non toxique et  peut donc, facilement, être éliminé par les urines.

Coriandre - photo Simon Blackley

Dans chaque recette, la mesure des quantités est métrique (litres, grammes)
ou, entre parenthèses, impériale (T pour tasse, CS pour cuiller à table, CT pour cuiller à thé).

Pour cette recette de pesto de coriandre, il vous faut :label du régime hypotoxique

  • un bouquet (1 T) de coriandre fraîche
  • 6 cuillers à soupe (6 CT) d’huile d’olive (bio, 1ère pression à froid)
  • une gousse d’ail
  • 75 gr (1/2 T) d’amandes émondées
  • 75 gr (1/2 T) de noix (de Grenoble) ou de noisettes
  • 2 cuillers à soupe (2 CT) de jus de citron
  • 1 pincée de Fleur de sel ou de sel rose de l’Himalaya

Lavez et essorez la coriandre et introduisez-la dans votre mélangeur (le Vitamix est évidemment parfait pour cette préparation !) , feuilles et tiges avec tous les ingrédients et broyez jusqu’à obtenir une pâte, mais pas trop longtemps pour ne pas transformer le pesto en jus.

Vous en consommerez ensuite deux cuillers à café (1 cuiller à table) par jour durant 3 semaines.

Pesto au Vitamix 2

Ce pesto est particulièrement « goûteux » et vous risquez d’en devenir accroc ;-) ce qui est sans effet secondaire : il continuera seulement à éliminer les métaux toxiques qui n’ont pas manqué de se loger dans votre organisme depuis très longtemps.  L’idéal est de faire cette cure à chaque changement de saison.

Il accompagne à merveille pâtes, riz, quinoa, spaghetti de courgettes, salades, etc. et se conserve au réfrigérateur.

                                     Pâtes au pesto de coriandre      Spaghetti au pesto - détail

Si vous n’aimez pas la coriandre, vous obtiendrez le même effet avec l’acide malique des pommes fraîches, concentré dans le vinaigre de cidre de pommes.  On le choisira lui aussi, bien sûr, biologique.  Cet acide est particulièrement efficace pour éliminer l’aluminium…

Bon appétit et à votre santé !

*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.